Chers élèves, sur cette page vous trouverez les 23 poèmes qui se disputent le Prix des élèves! Pour participer, c’est très simple! Choisissez le poème que vous préférez puis votez! Pour voter, il suffit de déposer votre vote dans la boîte/urne qui se trouve à votre disposition à l’Instituto Cultural Francés. Votre professeur vous donnera votre bulletin de participation.

Bonne lecture et merci  🙂

Cliquez sur les poèmes pour les voir en grand!

– Poèmes 1 à 8 –

 POÈME n°9 :

Mes Enfants

Ils sont partis…et moi

Je reste ici

L’enfance vola

Perdue dans un instant

Ils sont partis

Il me manque leur sourire

Leur voix

Surtout leur belle musique

Leurs yeux

Toujours illuminés

Ils sont heureux, je sais

Je suis heureuse pour eux

Mais je suis triste aussi

Chaque jour sans eux

Chaque matin, chaque après-midi

Chaque nuit

Ils sont heureux, bien sûr

Et ça suffit

POÈME n°10 :

 Hésitez à parler en français? D’obtenir une certification?

Abandonner n’est pas une option, il faut trouver une solution

Zut ! Allez à l’ICF pour vous inscrire!

Écrire et parler en français va vous séduire!

Là-bas vous trouverez une prof unique

Intéressante, souriante et très dynamique

POÈME n°11 :

FRANCE

 Froid, froid, il fait froid et la pluie tombe sans cesse.

Reviens l´automne, tôt la nuit elle sonne à la porte.

Autour des arbres les enfants jouent en cercle.

Nature morte, les feuilles dessinant une chute de neige.

Cependant, des coquilles sur le sable bercées par la mer…

Enfin, il était écrit sur le sable : Au revoir l´été, il a disparu.

POÈME n°12:

 CET AMOUR, AMOUR TOUJOURS

….

L’amour pénètre

Avec un regard

Qui séduit amoureusement

Cet amour, gentil amour

….

La passion s’enflamme

Avec l’attirance

Qui séduit intensément

Cet amour, fol amour

….

La rupture arrive

Avec la déception

Qui séduit terriblement

Cet amour, douloureux amour

….

La réconciliation murmure

Avec une grande timidité

Qui séduit étonnement

Cet amour, terrible amour

Sempiternel amour

….

POÈME n°13 :

LA MER

Est-ce qu’elle est bleue?

Est-ce qu’elle est grande?

Elle me comprend

Si je suis mécontent.

Je peux voir

Je peux savoir

C’est la mer

Qui m’écoute

C’est la mer

Qui m’aime

Je veux l’embrasser doucement

Je veux l’aimer éternellement.

 

POÈME n°14 :

LE GRAIN DE BEAUTÉ

 Une île flottante

Noire et charmante

Dans un visage

Inexploré et sauvage

Qui fait nager vers la rive

Qui laisse à la dérive

Qui fait naufrage

Sans aucun point d’ancrage

Qui te place au cœur d’une tempête

Qui te désempare

Qui te mouille

Qui te fait combattre comme une bête

Remonter contre le vent

Débrider la passion

Se rendre à l’amour

Et débarquer impatiente

Ce lieu fascinant

Pas courant

Cette destination est la culmination

De cette parfaite relation.

POÈME n°15 :

La Folie

 Par ce coup de foudre,

Je suis émue,

Un peu tendre, un peu nerveuse,

Plus joyeuse !

C’est la première fois que je ressens autant,

L’attirance est évidente.

Mais j’ai peur que tu te rendes compte de mon secret.

Ce n’est pas de l’amour.

C’est la folie qui me possède tous les jours.

 

 

POÈME n°16 :

Inspiré du poème Cet amour de Jacques Prévert

Cet amour

Si heureux

Si fou

Si beau

Si nerveux

Charmant comme l’aube

Et passionné comme un Espagnol

Quand le temps nous embrasse

Et la joie devient jalouse

Cet amour qui murmure

Cet amour qui rencontre

Cet amour qui murmure

Qui nous frappe en un coup de foudre

Doucement

Gentiment

Timidement

Cet amour…

POÈME n°17 :

Poème à mon fils

 Mon amour

Le sens de ma vie

Mon fol amour

La joie de ma vie

Le câlin sincère

Plein de chaleur

Le baiser timide

Plein de douceur

Mon bel amour

La lumière de ma vie

Mon doux amour

La tendresse de ma vie

À chaque fois que je te regarde

Mon âme s’illumine de bonheur

Et sans toi,

Je ne me vois pas.

POÈME n°18:

 Tes paroles

Claires comme les rayons de soleil

Claires comme l’eau de la rivière

Ce sont tes paroles.

Qui arrivent à moi

Je ne sais pas si elles sont fragiles

Je ne sais pas si elles sont bavardes

Mais je suis sûre qu’elles me réjouissent

Quand je te sens.

POÈME n°19 :

Noël

Les rues pleines d’amour

Tous les enfants sont nerveux

Les lumières sont illuminées

Noël est arrivé!

Les familles se rassemblent

Elles s’embrassent

Des chants sont chantés

Noël est arrivé!

POÈME n°20 :

 LA MAISON DE LA PLAGE

Dans la maison de ma chère grand-mère

Il y a des effluves et des odeurs amères

Et beaucoup d’autres choses à se rappeler

Lesquelles sont difficiles à cacher.

Il y a aussi la chambre de ma mère

Où je peux voir comme si c’était hier,

Une petite fille, douce et tendre jouer

Et son chaleureux lit pour elle se coucher.

Il y a une photo de mes parents sur la mer ancienne

Où, sous un ciel de cendre et un soleil agité,

Ils ont l’air d’un marin et elle d’une sirène.

Cela me fait rêver éveillé à propos de cet été

Durant lequel leur amour était si fort et serein

Pour jouir de jours que je n’ai jamais visités.

POÈME n°21 :

Le monde est aveugle

Pendant que des enfants marchent seuls

D’autres allument leurs édifices religieux

Pendant que des enfants avancent dans l’obscurité

Et fuient sur un bateau en papier

Certains décorent un sapin de Noël

Et voyagent dans un fuselage léger à travers le ciel.

On ne veut pas le voir

Comment ne pas perdre espoir?

Le monde est aveugle.

 

POÈME n°22 :

MES NEVEUX

Ils sont toujours heureux

Toujours joyeux

Ils n’ont pas de méchanceté

mais oui de la spontanéité

Comme des petits fous dans la maison

ils me enlèvent la télévision

Parfois un chagrin

parfois un câlin

POÈME n°23:

Mon petit Cannel

Le plus calme chez moi

Le plus méchant dans la rue

Sur trois pattes il marche

Mais il court plus que toi

Les yeux verts il a

C’est impossible que tu ne l’aimes pas

Mon petit Cannel

Il me donne des ailes

Publicités